Accueil » Les Coulisses de l’Organisation d’un EVJF (partie 1) | Mariage

Les Coulisses de l’Organisation d’un EVJF (partie 1) | Mariage

Les Coulisses de l’Organisation d’un EVJF

EVJF, bachelorette party, hen party ou encore junggesellenabschiede, l’enterrement de jeune fille a de nombreux noms et ouvre la porte à de nombreuses possibilités.  Après plusieurs semaines de teasing, voici enfin les chroniques de l’organisation de l’EVJF de Claire

Avant tout, je me présente, je suis Parveen, la témoin de Claire. Et avec l’aide de nos 6 meilleures amies, voici comment nous avons organisé un weekend d’enterrement de vie de jeune fille de votre influenceuse préférée.




La Genèse

Les Coulisses de l’Organisation d’un EVJF

Alors, avant toute chose, revenons au commencement. Un 1 janvier 2020, je reçois une photo cryptique d’une main avec une bague. Un call plus tard à une ou deux heures du matin, des centaines de conversations, de calls avec des screenshots compromettants et des milliers de tiktoks reçus en référence, j’avais une idée un peu plus claire de ce que notre Claire nationale avait en tête pour son enterrement de vie de jeune fille

Du soleil et des nanas, la mer, un instant spa, des sorties entre filles et pleins de souvenirs. Mais également de ce qu’elle ne voulait pas : pas de gages et pas de bites. 

Avec ces critères en tête, l’organisation pouvait commencer !

 

L’organisation

Dans cette organisation, j’ai eu beaucoup de chance car toutes les invitées de l’evjf font parties du même groupe d’amies et on se connaît toutes depuis le lycée voir le collège. Forcément, ça a grandement facilité les choses ! Il n’empêche que nous étions éparpillées un peu partout lors de ces préparatifs avec des filles a Nantes, Barcelone, en Ile-de-France et en Malaisie (en tous cas au début des préparatifs), il a fallu trouver des outils pour s’organiser au mieux. 

 

Les Coulisses de l’Organisation d’un EVJF

D’abord, nous avons pas mal utilisé Facebook et ses différents outils. Comme les événements en organisant divers calls avec les salons, pour discuter de nos options et prendre des décisions. Et bien entendu, un groupe pour se partager toutes les updates, se faire des sondages et avoir tous nos liens utiles au même endroit. 

Et ensuite, pour regrouper le grand nombre de données que l’on brassait et être le plus efficaces possibles, on a pas mal utilisé le Suite Google. Dont notamment Google Form pour faire un sondage avec de nombreuses questions pour recueillir les idées de tout le monde au début du projet. Et ensuite, beaucoup beaucoup de Google Sheet pour organiser des infos comme par exemple un benchmark sur les différentes villes envisagées, ensuite sur les différents logements, le menu du weekend, la liste de courses, les différentes idées d’animations ou encore le contenu des différents jeux. 

Et pour finir, on a également utilisé Pinterest pour y piocher des inspirations et également se partager dans un tableau collaboratif des inspirations photos.

Le trio gagnant : dates, lieu et logement

Les Coulisses de l’Organisation d’un EVJF

La première décision et grosse discussion que nous avons pu avoir pour l’evjf concernait la date de l’événement et la durée qu’il pourrait avoir. On s’est assez rapidement mises d’accord sur le fait qu’étant donné que nous voulions nous rapprocher de la mer et du soleil et que pour certaines ça faisait des mois voir des années qu’on ne s’était pas vues, ce serait mieux si on pouvait avoir 3 jours pour bien profiter. Et à partir de là, nous avons fait le rapprochement avec les jours fériés jusqu’au mariage pour voir quelles dates pourraient nous accorder le plus de temps et voilà comment nous avons choisi des dates en mai avec un mariage en septembre. 

A partir de là, il a fallu réduire un peu notre champ des possibles en choisissant une ville. On a d’abord envisagé l’Espagne et le Portugal, malheureusement avec COVID qui rôdait, on a dû se résoudre à les éliminer des possibilités et à rester en France. Cela laissait quand même beaucoup de possibilités, du coup j’ai fait un petit benchmark pour toutes les destinations envisagées avec une idée des prix, les temps de trajet pour chacune et si le lieu remplissait bien tous les critères de base. Après discussion, nous sommes tombées d’accord sur la Vendée en se disant que l’on sélectionnerait la ville en fonction des logements que l’on trouverait. 

Les Coulisses de l’Organisation d’un EVJF

Et la, Airbnb, Abritel et Tripadvisor sont devenus nos grands amis dans notre recherche du graal : le logement parfait pour cet événement de folie. Comme on était dans le flou sur les mesures qui pourraient être mises en place lorsque l’on serait enfin la bas, en plus de tous nos autres critères, on voulait un endroit avec pas mal d’espace pour que l’on puisse toutes y tenir et y faire des activités si besoin et surtout … une piscine ! Et après un autre benchmark, un premier refus du propriétaire et de multiples discussions, nous avons trouvé la perle rare aux Sables d’Olonne.

Le fun

Les Coulisses de l’Organisation d’un EVJF
©️Gregory Criteau

Je vous ai probablement endormi sur les parties précédentes alors passons au fun d’un EVJF : ses activités ! 

Alors, je commencerais par preciser que grace a notre grand ami COVID (même si perso je trouve qu’il ressemble plus a un ex toxique qui revient foutre la merde dès que ça recommence à aller bien) nous avons du changer plusieurs fois de plans. Notre Claire nationale va donc découvrir avec vous ce à quoi nous avions pensé au départ.

Le samedi après l’arrivée de tout le monde, nous avions prévu de … faire un tour en bateau avec des coupes de champagne et le coucher de soleil pour nous tenir compagnie. Sonia avait d’ailleurs tout organisé avec un de ses amis de la Rochelle. Et puis avec le pot de colle habituel et son couvre feu et autres joyeusetés, on a dû se résoudre à modifier nos plans. 

Et après discussion et brainstorming, on a décidé de remplacer cette activité par une séance photo avec un photographe pour pouvoir immortaliser ce weekend comme il se faut. Et oui, sans le photographe officiel (également fiance), il nous fallait bien un pro pour prendre le relais. Nous avons trouvé le nôtre sur le site Photo Presta et franchement ça a été une très bonne surprise ! Tant au niveau du site que du photographe. D’ailleurs, si jamais vous êtes autour du Sable d’Olonne, je le recommande totalement (Grégory Criteau). 

Mais bien entendu, ce n’était pas tout comme vous avez pu le lire dans l’article de Claire. On avait prévu un certain nombre de jeux pour mettre l’ambiance et on a commencé dès l’arrivée de notre blogueuse préférée. En effet, on avait prévu des goodies pour tout le monde et on a décidé de cacher les siens et d’en faire une chasse aux trésors, parce que sinon ou est le fun ? Sur une idée originale de Marjolaine, et avec des cartes faites main par elle avec le plus grand soin, des indices furent disséminés un peu partout dans la maison et le jardin. Ils étaient basés sur les débuts de son histoire avec son chéri, sur une chanson de Taylor Swift (No Body No Crime) ou encore sur ses habitudes de blogueuse. On avait peut-être choisi quelques indices un peu trop durs – je pense à celui sur No Body No Crime – mais c’était assez drôle de voir Clairette galerer hehe 😜 . 

Également sur une idée originale de Marjolaine, des défis photo avaient été distribués à chacune. Chacune avait un défi différent et devait le garder secret jusqu’à la fin du séjour. Comme par exemple de prendre au moins 2 photos de groupes, de prendre des selfies avec chacune des filles ou encore de faire des photobombs ! Et tous ces indices et cartes défi étaient dans des enveloppes choisies avec soin par notre Marjolaine nationale violettes et roses (je précise que j’avais voté pour les violettes). 

C’est également elle qui a organisé un jeu qui nous a fait voyager dans le temps : le jeu du sac. Chacune devait y placer un objet lié à une anecdote particulière liée à Claire. Cela a donné lieu à des petites conversations chuchotées tout au long de la journée pour demander à chacune d’aller placer dans le sac leur objet sans que cela ne soit trop évident. Et bien entendu à des conversations assez drôles pour essayer de donner des indices à Claire sans trop en dire quand elle n’arrivait pas à placer l’anecdote en question. 

©️ Gregory Criteau

Et on a enchainé avec un petit jeu des Z’amours maison ! Donc encore une fois on a fonctionné avec un Google Sheet pour collecter les différentes questions avec les idées de tout le monde et j’ai ensuite fait appel à mon contact secret : son fiancé. On avait organisé tout ça pour que l’on ait deux manches : pour que chacun est l’occasion d’essayer de deviner les réponses de l’autre. Alors, bien entendu, le fiancé n’a eu le résultat que plus tard mais ça a donné une situation assez drôle où ils n’étaient pas du tout d’accord sur leur chanson. D’ailleurs les amoureux c’est quoi le verdict final ?

Sur le format, au départ je voulais reprendre le logo de l’émission mais j’avais clairement oublié à quoi il ressemblait du coup au final je l’ai recréé directement dans la présentation Canva qui était le support du jeu. 

D’ailleurs, c’est probablement l’outil que j’ai le plus utilisé pour tout le côté créatif de cet EVJF. Je l’ai également utilisé pour le design des deux autres jeux que l’on avait prévu : une version spéciale d’un Time’s Up et un tout nouveau jeu. J’ai juste pris les dimensions de cartes de jeu standard en ligne, j’ai créé des design aux dimensions personnalisées sur Canva et ensuite je me suis amusée à créer de nouveaux logos et des designs de cartes un peu sympathiques. Et ensuite, comme je n’arrivais pas a trouver de solution satisfaisante pour diy tout ca au niveau de l’impression, j’ai recherché le net et j’ai trouvé le site Game Crafter. Il permet de commercialiser ses propres jeux et de commander un prototype pour tester le rendu en réel. Du coup ça m’a permis d’avoir les deux jeux imprimés comme n’importe quel autre jeu commercialisé en magasin.

Les Coulisses de l’Organisation d’un EVJF
Les Coulisses de l’Organisation d’un EVJF

Et toujours avec Canva et un logiciel appelé Hitfilm Express, j’avais préparé une petite vidéo nostalgie grâce à la participation du père de Claire qui m’a très gentiment fourni des photos d’elle petite. Il se trouve cependant que c’était la première fois que je montais une vidéo et j’ai grandement sous-estimé le temps que cela prendrait. C’est comme ça que je me suis retrouvée à continuer le montage le vendredi chez Marjo et le samedi en loucedé et au final à devoir couper la vidéo en deux. Mais du coup, moral de l’histoire, prévoyez beaucoup de temps pour monter une vidéo et je ne recommande pas spécialement ce logiciel de montage pour les novices. Et petit cadeau, je vous mets une petite vidéo qui n’a pas été retenue pour la vidéo finale 😉

https://photos.app.goo.gl/HWcB8oeQS2KUu42o8 


Et pour finir, on voulait que ce weekend soit l’occasion pour l’influenceuse de l’année de se pomponner alors on a pensé à plusieurs options : spa, hammam, manucure … Malheureusement, le même pot de colle nous a fait changer nos plans et j’ai trouvé ce site qui permet de réserver des services à domicile comme notamment des services de beauté disponibles. Malheureusement, c’est également tombé à l’eau, courtoisie de Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom. Du coup, on s’est dit qu’on n’avait besoin de personne et on a trouvé tout ce qu’il nous fallait sur le net et on en a profité pour en faire un cadeau à notre Claire nationale. Et c’est comme cela que l’on arrive à l’atelier manucure qu’elle vous a relaté dans son article sur l’evjf avec des petites tortues tropicales.

Est-ce que ça t’as plu ? N’hésite pas à poser tes questions si tu en as. 

La partie 2 arrive bientôt.

Suivre:
Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap

Vous recherchiez quelque chose?